Travaux des classes satellites Lamartine

Séance n°1, le vendredi 11 février matin, Classe de Mme Cotet et Mme Gauthier

Thème les végétaux.

Animatrice : Karine Mauve

L’intervention commence par une présentation en classe, indispensable pour un premier contact avec les enfants, expliquer les objectifs, le thème, la saison et bien sûr la distribution des carnets nature suscite un réel intérêt.

Nous entendons un premier chant d’oiseau dans la classe de mésange de charbonnière, l’occasion de sensibiliser les enfants a l’ambiance sonore de cette saison ;

Le trajet est toujours l’occasion de ponctuer les observations par les chants, mais aussi de remarquer les arbres sans feuilles.

On entend beaucoup de chants dont l’étourneau sansonnet, la corneille noire, le grimpereau des jardins.

Arrivé sur au ru de pouilly, on remarque la grandeur des arbres, on se pose au pied de l’énorme platane, qui sera notre point de rassemblement. Nous identifions ensuite quelques feuilles d’arbres, mais aussi encore des chants d’oiseaux comme le pic vert, la sittelle torche pot, le rouge-gorge, le troglodyte….

Les enfants sont très attentifs, et curieux, une course est donc proposée à la fois pour se réchauffer, mais aussi se dégourdir les enfants ;

Nous avons donc évoqué aussi la vie des arbres en hiver, sont-ils vivants ? Ben non, l’eau ne circule plus en hiver dans leur corps, dit une enfant. Ben oui, l’eau appelée la sève ne circule plus en ce moment pour ne pas geler au risque de casser les tuyaux de l’arbre.

La matinée fut très riche, il est temps de rentrer.

Séance n°1 mardi 1er mars matin, classe de madame Keruzoé.

Thème : lichens, mousses,

Animatrice : Karine Mauve

La séance a commencé par une intervention en classe, pour présenter aux enfants les objectifs des sorties, les consignes, mais aussi la distribution des carnets qui est très importante.

Même si les classes satellites ont un thème précis, il est difficile de ne pas observer ce qui nous entoure en fonction de l’ambiance saisonnière.

Donc la première séance permet vraiment autant d’observer le comportement des enfants en pleine nature, mais aussi de les mettre en capacité d’observation, avec leurs oreilles, leurs yeux, leurs enthousiasmes…

C’est ainsi que nous avons observé un ensemble, la nature en fin d’hiver, des bourgeons qui commencent de s’ouvrir, des oiseaux qui chantent comme la mésange charbonnière, le pic vert, le pinson des arbres, voir le rouge-gorge.

L’avantage du carnet est de pouvoir organiser les enfants en petit groupe sur une observation précise par groupe, comme les lichens, ramasser les différentes feuilles des arbres, écouter les oiseaux, ou voir même dessiner.

À la fin de séance un temps collectif est toujours prévu de manière a noter sous forme de petit inventaire ce que nous avons observé.

Séance n°1 vendredi 4 mars après-midi, classe de madame Hannekin

Thème le sol, séance

Animatrice : Karine Mauve

Les enfants sont de suite émerveillés par le ru de Pouilly et la grandeur des arbres. Nous installons au platane, qui devient le point de rassemblement, avant de commencer les observations par groupe.

Les carnets sont distribués avec la consigne de pouvoir prendre des notes ou dessiner, avec toujours la date du jour, la saison, la température.

Nous prenons un temps d’écoute des chants d’oiseaux, apprendre a les reconnaître par le chant, comprendre pourquoi les oiseaux chantent, le pic vert se fait remarquer par son chant ricaneur, la mésange charbonnière très souvent au rendez-vous.

Nous observons ensuite le sol, que deviennent toutes les feuilles de l’automne, nous cherchons et fouillons, on voit un vers de terre ainsi que son excrément en forme de tourillon, mais aussi différentes feuilles en étant de décomposition.

C’est ainsi que j’explique l’importance de la matière organique décomposée principalement par les vers de terre, mais aussi par d’autres invertébrés pour être transformée en terre. La litière est la première couche du sol de couleur noir.

Séance n°2, le mardi 22 mars matin, classe de Mme Cotet

Animatrice : Karine Mauve

La séance commence en classe, les enfants sont ravis de me faire partager tout le travail qu’ils ont fait depuis la dernière fois comme le relevé des températures, le lever et coucher du soleil depuis le 21 décembre, me faire remarquer que nous avons gagné une heure de jour.

Ils ont aussi un certain nombre de questions sur les plantes : les arbres sont-ils des plantes, le cactus est-il une plante ou un arbre ?

Je prends donc le temps de leur expliquer comment les hommes ont classé la nature ; avec un outil intitulé le tableau VACHES, il est facile de comprendre les grandes familles. L’ensemble des végétaux, mousses, herbes, arbustes, arbres ; les animaux avec les vertébrés et les invertébrés ; les champignons ni animal, ni plantes ;

Nous profitons aussi de rappeler, que nous avons changé de saison et que c’est le début du printemps, nous allons pouvoir voir ce qui a changé ;

Arrivé devant le ru de pouilly, un concert de corneille en plein activé de nidification attire l’attention des enfants, on voit très bien des couples de corneilles dans leur nid, la ponte a commencé, l’ambiance sonore est très présente avec le rouge-gorge, le pouillot véloce, le pinson des arbres, la mésange charbonnière.

Nous remarquons aussi que les arbres n’ont pas encore leurs feuilles, mais que les bourgeons sont en pleine éclosion. Nous partons observer le parterre de sous-bois et là on découvre des fleurs jaunes comme la ficaire, violette comme la violette, blanche comme l’anémone Sylvie, on remarque les différentes nuances de vert.

J’explique les différentes strates des plantes et les enfants les identifient très bien ;

nous faisons un jeu au cours duquel on se met à plat ventre pour voir comme les fourmis, ensuite on lève un la tête pour voir comme les sauterelles, ensuite comme les écureuils et après sur le dos pour remarquer la hauteur des arbres ;

Nous observons dans la mare les feuilles d’iris puis nous retournons au platane, pour laisser un moment aux enfants de dessiner dans leurs carnets, un temps qui est toujours apprécié.

Séance n°1, vendredi 25 mars avec les classes de Mme Bedrines et Jafflin (CP et CE1)

Thématique : ornithologie

Animateur : Antoine Rougeron de la LPO

Nous avons pu observer les corbeaux freux sur leur nid à la longue-vue, observer et entendre le pinson des arbres, la mésange charbonnière, le pouillot véloce, la pie bavarde et les enregistrer durant 3min à l’aide d’un appareil spécial. Désormais à chaque fois que nous irons dans le parc, nous enregistrerons de nouveau les chants des oiseaux durant 3 min pour voir si les espèces présentes dans le parc évoluent à mesure que le printemps avance. Enfin, nous avons entendu le Pic vert : tout le monde n’a pas pu l’observer, mais nous pensons avoir trouvé sa loge dans un arbre mort. Ce trou, il l’a creusé lui même et récemment car nous avons trouvé des copeaux de bois tout frais au sol. Peut-être que d’ici quelques semaines, nous verrons ses petits à l’entrée du trou !

Séance n°2 le lundi 4 avril au matin de Mme Hannekin

Thème : le sol

Animatrice : Karine Mauve

Pour la 2eme séance, je retrouve les élèves dans leur classe, pour faire un rappel des observations de la séance du 4 mars après-midi et remarquer les différents changements jusqu’à aujourd’hui.

Pour favoriser l’échange, je leur pose les questions :

Est-ce qu’il y a des choses qui ont changé depuis la dernière fois ? Oui, nous avons changé de saison, c’est le printemps. Les plantes sont-elles pareilles ? Non, il y a des arbres avec des feuilles et des fleurs. Est-ce qu’il fait plus chaud ? Non, il y a du soleil, mais la température est encore bien fraîche aujourd’hui avec 2°C ce matin. Est-ce qu’on entend les oiseaux chanter ? Oui, plus que la dernière fois.

Ce temps d’échanges permet de faire un schéma représentatif du sol et sous-sol forestier en nommant les observations vues lors de la 1re séance : présence de feuilles mortes au sol et de branches nommées matière organique. Que deviennent-elles ? De la terre, appelée aussi humus, grâce aux vers de terre, mais aussi grâce à d’autres petites bêtes, champignons et bactéries. Les arbres avaient bien leurs bourgeons, mais ceux-ci n’étaient pas ouvert, ils n’y avaient pas non plus de fleurs au sol, seulement quelques plantes vertes. Aussi nous avions entendu les oiseaux chanter ?

C’est à partir de ce schéma que nous repartons au Ru de Pouilly ;

Arrivés sur le site les enfants font de suite remarquer les changements comme ; on entend les oiseaux, les corbeaux font leurs nids, certains arbres ont des fleurs et d’autres des feuilles.

On remarque ainsi le sous-sol forestier plus vert et plus coloré avec du jaune, du rose, du blanc, dû a la présence de nouvelles plantes comme le lamier blanc et pourpre, dont les feuilles ressemblent a l’ortie et dont la tige est carrée.

Nous remarquons certains bourgeons ouverts comme le sureau en les invitant à sentir la feuille en la frottant légèrement, l’odeur particulière ne laisse pas les enfants indifférents. Nous nous arrêtons aussi devant un arbre mort couché au sol, marqué par la présence de scolyte, de champignons, et d’une partie bien visible en décomposition ; les enfants sont assez fascinés par cette découverte.

Observation qui est bien en lien avec le thème, une belle occasion d’expliquer comment cet arbre va lui aussi petit à petit être transformé en terre. La trace des scolytes observée à la loupe interpelle le groupe qui trouve ça beau ! ils comprennent aussi l’importance des petites bêtes qui se nourrissent du bois et par leurs déjections rejette de la terre, le fameux caca propre. Le champignon qui lui aussi participe a cette décomposition.

Le chant des oiseaux est tellement sonore, que nous faisons une halte pour en identifier certains comme : le pouillot véloce, la mésange charbonnière, le rouge-gorge, le corbeau ; la fauvette à tête noire, je leur montre les oiseaux sur un livre au moment où on les entend.

Nous prenons aussi un temps pour dessiner dans le carnet, les enfants apprécient beaucoup ce moment où ils peuvent représenter leurs observations aussi bien par le dessin que par un début de prise de note. Les observations faites aujourd’hui illustrent bien la différence entre la fin de l’hiver et le début du printemps, par l’apparition des couleurs de fleurs et la nuance des verts, l’activité des oiseaux en pleine nidification surtout les corneilles, et des bourgeons ouverts. Un nouveau schéma pourra être fait à partir des observations du jour.

Séance n°2 mardi 12 avril au matin, Classe de Mme Keruzoé CE1 CE2

Thème végétaux

Animatrice : Karine Mauve

Pour la 2eme séance, je retrouve les élèves dans leur classe. Nous faisons un rappel de la première séance, ce qui permet de savoir ce qui a été compris et retenu par les enfants.

Ils me font assez vite remarquer le changement de saison avec le début du printemps, les températures qui remontent, il y a plus de fleurs et les arbres commencent à être plus verts.

Je leur dessine au tableau un schéma représentant la forêt en nommant les feuilles mortes, matière organique, qui par la décomposition par les invertébrés, les bactéries et les champignons seront transformées en humus.

Le schéma est simple et les enfants le reprennent dans leurs carnets, ce qui permettra dans refaire un avec les changements observés aujourd’hui.

Arrivé au ru de Pouilly, un autre groupe est déjà là au niveau de la source, ce qui limite un peu notre espace d’observation.

Mais il y a tellement de choses à voir aujourd’hui que nous avons de quoi faire ;

Au point de rassemblement, nous prenons un temps d’écoute des chants des oiseaux, et un rougegorge vient autour de nous très près des enfants, tout le monde peut ainsi, le voir.

Nous entendons la fauvette à tête noire, le pouillot véloce, le corbeau freux, la mésange charbonnière, le verdier d’Europe.

J’organise ensuite trois groupes, un groupe d’observation avec les jumelles, un groupe dessin carnet, un groupe identification des plantes. Les enfants passent de groupe en groupe.

L’apprentissage des jumelles ravit les enfants, nous avons pu observer un couple de col vert, un couple de poule d’eau, les corbeaux en activité dans leurs nids ;

Le groupe plante a identifié l’alaire, le sureau, le charme, l’érable champêtre, la violette, le lamier pourpre et blanc, nous avons aussi senti les plantes.

L’atelier dessin est très apprécié des enfants, ils ont le souci du détail d’une fleur, d’une feuille, ce qui les pousse à affiner leurs observations.

Un bilan des différentes observations est fait au point de rassemblement du platane, le succès du jour est la découverte des jumelles, les enfants font part de leur enthousiasme à pouvoir observer sans déranger !!

thumbnail de l'article