Travaux des classes satellites de Jean Jaurès

Mardi 8 février 2022 après-midi, classes CE2 et CM1de Mme Calvet

Animatrice : Karine Mauve

Première intervention avec la classe CE2 et CM1de Mme Calvet a commencé par une présentation dans la cour d’école rappelant à la classe les objectifs des 3 séances. Le thème abordé par la classe est « les végétaux ». Ce fut l’occasion de rappeler également les consignes d’observations et de sécurité.

La distribution des carnets d’observation pour pouvoir noter et dessiner les différentes observations a créé un réel intérêt des enfants .

Nous avons d’ailleurs commencé l’observation des arbres de la cour d’école : pourquoi ils n’ont plus de feuilles ? Sont-ils vivants ?

Nous avons ensuite poursuivi l’observation pendant le trajet, traversant l’Ouche par le pont derrière l’école, il est difficile de ne pas s’arrêter. Nous avons observé un héron cendré, un couple de cols vert, mais aussi un superbe saule pleureur sur lequel nous avons pu remarquer la présence des bourgeons.

La rue de l’Île présente des petits trésors cachés de nature, comme le lierre et ses baies. Arrivés sur le parking, la présence de mousses sur le goudron a permis de parler de cette plante, douce, sans racine, qui favorise la germination d’autres petites plantes.

Arrivés sur le site de l’ATE, nous avons profité du beau temps pour nous poster au bord de l’ouche avec la magnifique surprise du passage fougueux d’un Martin-pêcheur !! mais aussi la présence d’un papillon Vulcain et d’une colonie de gendarmes exposée en plein soleil.

L’observation a continué par une récolte de tous ce qu’on pouvait ramasser sans arracher, ce qui a permis au groupe de se diviser et se retrouver pour identifier les différents éléments comme les graines du charme, les pommes de pin et les aiguilles, le lichen, des morceaux de bois avec la trace de scolytes…

Le groupe est assez attentif et curieux de mieux connaître la nature qui les entoure, malgré le bruit des voitures.

Séance n°2, mardi 29 mars après-midi, classe de Mme Cabet.

Animatrice : Karine Mauve

Je retrouve les élèves dans la classe pour un moment de rappel de la dernière séance, et les changements que l’on remarque depuis la dernière fois ;

Je sens le groupe attentif et investit dans sa mission d’observation.

D ailleurs il est impossible de ne pas commencer les observations pendant le parcours : on s’arrête sur le pont de l’Ouche pour remarquer le saule en fleurs avec ses chatons et ses débuts de feuilles qui apparaissent, les nuances de verts aussi, les pissenlits qui décorent les trottoirs, l’occasion de parler de cette plante à la fois comestible mais aussi très intéressante pour les insectes qui la pollinisent.

Un autre arrêt se fait rue de l’île sur une friche où la nature est libre, on remarque la palette des couleurs, des fleurs, on les nomme comme le lamier pourpre, la véronique, le gaillet, les iris.

Nous nous arrêtons ensuite sur le parking de l’ATE à l’endroit où la dernière fois nous avions observé la mousse sur le béton, la mousse n’est plus verte mais marron et presque complètement desséchée.

Je leur explique que le manque d’eau les dessèche très vite, mais que les mousses sont capables de se régénérer très vite avec la présence de la pluie. Un peu plus loin nous parlons du gui sur un arbre, parasite, semi parasite ? On voit les graines, les fruits blancs, toxiques pour nous mais pas pour les oiseaux.

Nous entendons le martin pécheur juste le temps pour certains de l’apercevoir. Nous faisons ensuite une petite pause devant la rivière, et ensuite nous faisons des petits groupes pour explorer les fleurs avec les loupes. Ils sont contents d’avoir un peu de liberté.

Nous retrouvons ensuite pour faire le bilan de l’inventaire de cette sortie, entre fleurs et chant d’oiseaux : martin-pêcheur, mésange charbonnière, pouillot véloce.

thumbnail de l'article