Travaux de la classe référente Roland Carraz

Séance 4, classe de madame Bresson, le mardi 15 novembre 2022, après-midi 

Retour en classe après une grosse coupure, vacances de la Toussaint et 11 novembre. Les enfants m’ont montré la coupe et le plan masse de l’ATE sur la grande feuille, nous avons calculé les distances mesurées la dernière fois. Puis vite sur le site, car la pluie était annoncée. Exercice nouveau aujourd’hui : chaque enfant a choisi un être vivant à dessiner avec précision en ajoutant une description de la forme, des couleurs, de la texture… pas facile, mais une partie des enfants ont de belles choses. Cet exercice sera reconduit, car il oblige l’enfant à observer avec précision. Nous avons continué la lecture du conte sur l’arbre, mais nous avons peu avancé, car il a fallu faire beaucoup de rappel des notions abordées dans la première partie, il faut dire que la dernière séance de conte datait du 4 octobre. Mais la pluie arrivant nous sommes rentrés à l’école. Après une rapide reprise de ce que nous avions vu sur le terrain, nous avons utilisé le jeu de cartes de la biodiversité pour aborder la délicate question de la biodiversité. 6 groupes ont donc essayé de classer les cartes et dans l’ensemble, les ensembles étaient pertinents. Fin de la séance avec toujours cette impression du temps qui manque.

Séance 3, le mardi 18 octobre 2022, après-midi

Spectacle d’Heiko, « à travers temps » pour la classe référente et des membres du conseil d’enfants. Comme toujours le spectacle reçoit des avis assez différents selon les enfants, mais dans l’ensemble, un bon moment plein de poésie.

Séance 2, le mardi 4 octobre 2022, après-midi

C’est fait, le conseil d’enfants s’est réuni et a choisi l’aire de l’ATE, ce sera le clos des Carmélites, espaces de vergers, de potagers, d’une grande pelouse et d’un bois traversé par un ru. Le terrain appartient à la ville de Longvic et n’est pas accessible en permanence, mais l’école possède les clefs ce qui nous permet d’y aller quand nous voulons. Les enfants ont déjà écrit au maire pour l’avertir de notre démarche, ce que j’allais leur demander. Arrivé sur place nous avons commencé par la lecture d’un conte sur l’arbre, conte qui aborde plein de notions peu connues sur la façon dont l’arbre se développe, vit… Les enfants étaient attentifs et curieux. Beaucoup d’échanges avec eux sur toutes ces questions nouvelles. Puis, nous avons fait des groupes d’ observation : feuilles, graines, un groupe pour mesurer le terrain et la hauteur des arbres avec une croix du bûcheron. Ensuite chaque enfant a trouvé un petit coin à lui pour réaliser un dessin d’observation assis ou allongé dans l’herbe. Certains ont trouvé l’astuce de servir de l’ombre des plantes pour en dessiner le contour. Retour en classe où je leur ai donné de grandes feuilles de papier avec consigne de réaliser un plan masse et une coupe du terrain afin d’y reporter les observations. Nous avons observé pas mal de choses : orchidées, champignons, arbres. Ils ont également goûté aux graines de la Nigel de Damas qu’ils ne connaissaient pas. Par contre, nous avons perdu 2 loupes sur le terrain, égaré par les enfants. Espérons que nous puissions les retrouver les prochaines fois. Une voisine, Élisabeth, qui s’occupe du potager, attirée par les cris des enfants est venue nous rejoindre et nous expliquer ce que les habitants faisaient sur le potager, c’est un premier contact avec les personnes qui fréquentent ce lieu et nous comptons sur elle pour nous raconter prochainement l’histoire de ce clos des Carmélites.

Séance 1, le jeudi 8 septembre 2022, après-midi

Premier contact avec la classe qui est très motivée. Nous avons été visiter deux endroits potentiels : le clos des Carmélites et l’étang royal. Les deux sites sont très riches et les enfants ont noté ce qu’ils voyaient, sentaient, entendaient. Toutes les classes de l’école feront la même démarcher pour pouvoir voter en conseil d’enfants le site qui sera retenu. Nous avons également fait de nombreuses observations tout le long du trajet afin de faire comprendre aux enfants que partout, il y a des êtres vivants intéressants à observer. C’est bien l’enjeu des ATE : apprendre à voir !