Lichens

Trop souvent ignorés, les lichens sont des organismes fascinants et très beaux. Ils sont le résultat d’une association entre des champignons et des algues, cela s’appelle une symbiose. Le champignon permet au lichen d’être bien fixé au support (rocher, tronc d’arbre, sol…). Il protège l’algue des agressions extérieures et capte l’eau et des minéraux dans l’atmosphère, le brouillard, la pluie et la neige. Les algues apportent au champignon les sucres et nutriments issus de la photosynthèse.
Perméables à l’eau, les lichens sont très exposés à la pollution atmosphérique. Certaines espèces y sont très sensibles et meurent rapidement quand l’air devient pollué, d’autres au contraire sont très résistantes et d’autres encore sont favorisées par certains types de pollution.
Il existe trois grands types de lichen :
Les lichens fruticuleux : en forme de lanières ou de buissons ; fixés au tronc par une toute petite partie.
Se détachent du tronc très facilement.
Les lichens foliacés : composés de lobes, ressemblant à de petites feuilles. Fixés au tronc par presque
toute la surface du thalle sauf au bord où les lobes sont décollés. Peuvent être facilement détachés
avec l’ongle.
Les lichens crustacés : en forme de croûte ou de tache, très bien fixés au tronc sur toute la surface
du lichen, on ne peut pas les détacher sans arracher l’écorce.

thumbnail de l'article