Ce n’est pas l’oeil qui voit, c’est l’esprit

du samedi 12 mars 2022 à 14:00 au samedi 28 mai 2022 à 19:00

Vernissage le vendredi 11 mars à 18h30.

L’intention première de ce travail était d’ouvrir la lecture du paysage au plus grand nombre afin de croiser les regards, multiplier les points de vue. Il s’agissait d’aller au-delà de l’analyse du spécialiste, géographe ou paysagiste et de solliciter celles et ceux qui vivent ces paysages au quotidien afin de voir si leurs connaissances, leurs pratiques étaient productrices d’un regard singulier, original. Le résultat est là, plus de 70 témoignages d’une à deux minutes qui racontent à chaque fois une façon de voir, mais également de vivre le paysage.

Force est de constater que ce n’est pas de paysages qu’il est question, de ces paysages qui comme des tableaux se tiennent là, devant nous, que nous pouvons peindre ou photographier. Non, ces témoignages dépassent de loin ce que perçoit l’œil pour l’incorporer dans la matière même de la vie physique et sensible. C’est davantage à une pratique du territoire qu’à une lecture du paysage que nous invitent ces lectures sensibles. Comme l’écrit Estell Zhong Mengual dans un ouvrage intitulé « apprendre à voir », notre œil est rationnel certes, mais il est peut-être davantage relationnel dans le sens que ce que nous percevons du monde émerge de nos pratiques à son égard.

En définitive, c’est le corps entier qui informe l’esprit et non seulement la vue, ce sens qui dans notre culture occupe une place si prépondérante. S’y ajoutent la mémoire de l’ouïe, du toucher, du goût, de l’odorat, mais également kinesthésique, sorte de souvenir d’effort, du travail. Et puis, ce sens interne qui est le ressenti, mélange d’émotions et de sentiments qui apportent à beaucoup de témoignages une dimension humaine et poétique qui nous éloigne des descriptions techniques et un peu froides.

Présenté sous forme d’exposition ou utilisé lors d’ateliers pédagogiques, ce travail reste ouvert et sera complété par d’autres témoignages que nous vous invitons à nous transmettre si vous en avez le désir.

Cette exposition a été pilotée par Latitude21, la maison de l’architecture et de l’environnement de Dijon métropole et le pays d’Art et d’histoire de l’Auxois Morvan avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne Franche-Comté. Idée originale de Sébastien Appert et de Vincent Mayot.

Découvrez quatre extraits de cette exposition ICI

thumbnail de l'article